Surface Loi Boutin - Loi Carrez, quelle différence ?

Architecture intérieure, Immobilier, comment sont calculés les m² ?
Accueil / Le blog du CNFDI / Surface Loi Boutin - Loi Carrez, quelle différence ?

 immobilier surface habitable loi carrez

 

2022 - Architecte d'intérieur ou agent immobilier, le mesurage de surface peut se révéler important dans votre métier. Alors quelles différences entre surface habitable loi Boutin et loi Carrez ?

 

1. Surface habitable loi Boutin

 

  • Qui est concerné ?
    La surface habitable doit être mentionnée dans le bail si le bien est loué vide en tant que résidence principale, ce qui n’est pas exigé en matière de location meublée ou saisonnière.


La surface habitable est une notion de droit immobilier. Elle est définie par l’article R. 111-2 du Code de la construction et de l’habitation :  

« La surface habitable d’un logement est la surface de plancher construite, après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, gaines, embrasures de portes et de fenêtres. Il n’est pas tenu compte de la superficie des combles non aménagés, caves, sous-sols, remises, garages, terrasses, loggias, balcons, séchoirs extérieurs au logement, vérandas, volumes vitrés prévus à l’article R. 111-10, locaux communs et autres dépendances des logements, ni des parties de locaux d’une hauteur inférieure à 1,80 mètre. »

La superficie habitable, définie par la loi Boutin, cible les espaces aménagés et directement occupables. Ainsi, son calcul exclut la superficie des combles non aménagés (même si leur hauteur est supérieure à 1,80m) et autres greniers, les sous-sols, les vérandas etc.

 

2. Surface Loi Carrez

 

  • Qui est concerné ?
    Seuls les lots ou fractions de lot appartenant à une copropriété sont concernés par la loi Carrez. Le diagnostic loi Carrez est nécessaire en cas de vente immobilière à partir du moment où la surface du bien est supérieure ou égale à 8 m². La loi Carrez s’applique quel que soit le type de bien à vendre : appartement en copropriété, local commercial ou professionnel, maison en copropriété. Dans le cadre du diagnostic immobilier, la surface habitable d'un bien immobilier faisant partie d'une copropriété doit impérativement figurer sur l'acte de vente. Toutefois, ce n'est pas obligatoire dans le cas d'une transaction portant sur une maison individuelle.

 

La surface visée par la loi Carrez prend en compte les combles non aménagés, les greniers, les réserves, les remises et les vérandas, sous réserve d'une hauteur sous plafond d’au moins 1,80 m. Leur superficie fait partie intégrante de la superficie privative offerte par un bien immobilier.

 

Source : 1

En cas d'erreur supérieure à 5 % de la superficie globale annoncée, l'acquéreur du bien dispose d'un délai de un an, à compter de l'acte authentique de vente, pour intenter une action en justice et demander une diminution du prix de vente. Il est sonc fortement recommandé de faire appel à un diagnostiqueur professionnel pour le calcul de ces surfaces.

 

NOTA : La réglementation ne prévoit pas de surface habitable minimale par pièce. Dans la pratique, on estime cependant qu’une pièce peut être considérée comme une chambre si elle présente une surface habitable d’au moins 9 m².

 

3. En résumé

Zones prises en compte dans le calcul

VENTE D'UN BIEN EN COPROPRIETE
Superficie privative
(loi Carrez)

LOCATION POUR RESIDENCE PRINCIPALE
Superficie habitable
(loi Boutin)

Caves, garages, parking Non Non
Sous-sol autre que cave, garage ou parking Oui* Non
Combles aménagés Oui* Oui
Combles non aménagés, greniers Oui* Non
Terrasses, balcons Non Non
Vérandas Oui* Non
Remises, réserves Oui* Non

 * pour une surface d’au moins 8 m² avec une hauteur sous-plafond d’au moins 1,80m

 

Lancez-vous !

Formation, reconversion professionnelle, développement de compétences,
le CNFDI accompagne votre carrière grâce à la formation en ligne.

 

Découvrir nos formations Immobilier & Décoration

 

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter
Téléchargez gratuitement
le guide des formations
Complétez le formulaire ci-dessous et recevez les programmes complets et modalités des formations.
Informatique et libertés
Conseils et accompagnements
01 60 46 55 50
Besoin d’être accompagné ?
Un conseiller pédagogique vous rappelle.

Thématiques

Derniers articles publiés

Pourquoi développer ses compétences professionnelles ?
Comment ouvrir son institut de beauté ?
Quelle formation suivre en graphisme ?
Qu'est-ce que le home staging ?

Pourquoi se former avec le CNFDI

Déclaré auprès du Ministère de l'Education nationale
Formateurs professionnels
Equipe pédagogique disponible
Mise en pratique via des stages
Programmes de formation complets
Recevez notre documentation complète et GRATUITE dès maintenant !
Télechargez votre Documentation gratuite